Créer un site internet

Pôle autisme - Ambérieu

Le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées lance une enquête hebdomadaire afin de connaître l'état réel de la situation suite au déconfinement qui a débuté le 11 mai. Le questionnaire ne prend que quelques minutes.

Voici le lien pour participer à ce questionnaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSefsNtam1U9vDNstLrGJ2cZMtFHD_ho4KdBktmHZ9puNuaz_Q/viewform  

Continuez de prendre soi de vous et de vos proches ! 


L'équipe du Pôle Autisme Ambérieu

Un projet de création d'un Groupe d'Entraide Mutuelle Autisme (GEM-TSA) est en cours dans le département de l'Ain .

Il concernera des personnes adultes concernées par les Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA) diagnostiquées ou non. 

Ce GEM-TSA permettra aux personnes TSA de se retrouver ensemble pour discuter des problématiques communes. 

Le bureau doit être obligatoirement géré par des personnes TSA. 

Nous lançons donc un appel à tous ceux qui seraient intéressés pour porter le projet et pour s'engager à long terme . 

Avant d'engager le Pôle Autisme d'Ambérieu, nous souhaiterions savoir si vous même ou vos proches seraient partant pour un tel projet.

Nous profitons de ce mail pour vous annoncer officiellement l'ouverture de la page Facebook du Pôle Autisme d'Ambérieu !

N'hésitez pas à vous y abonner ! Vous pourrez la retrouver en cliquant sur ce lien https://www.facebook.com/Page-P%C3%B4le-Autisme-Amb%C3%A9rieu-101551294903025/

En espérant que vous vous portez bien.

L'équipe du Pôle Autisme d'Ambérieu


Autisme et coronavirus : une écoute téléphonique renforcée

Une plateforme d'écoute téléphonique renforcée est mise en place pour soutenir les familles et personnes adultes autistes pendant la période de confinement. Des professionnels répondent à ces problématiques inédites via Autisme Info Service.

19 mars 2020 • Par Handicap.fr / E. Dal'Secco

 

« Hélène était avec nous pour le week-end, juste avant que le confinement ne soit annoncé. Nous souhaitions la garder auprès de nous mais, au bout de 24 heures, j'ai su que ça n'allait pas être possible. Elle n'a pas supporté de l'idée de rester confinée dans notre appartement parisien, loin de ses repères, confie la maman de cette jeune femme autiste sévère. Nous avons donc décidé de la ramener dans son centre mais c'est un crève-cœur. » Celle de Lili, suspectée d'être atteinte du coronavirus, a été contrainte de s'isoler, laissant sa fille aux bons soins de son père. « Mais Lili, 15 ans, est autiste sévère et je ne sais pas comment il va tenir le choc tout seul, d'autant que les prises en charge à domicile ont été suspendues. Je suis très inquiète. », explique-t-elle. 

De nombreuses questions

La période de confinement est un moment particulièrement complexe pour les familles d'enfants autistes et les personnes autistes adultes. De nombreuses questions émergent… Comment activer la pair-aidance à distance ? Comment créer des plannings et occuper des enfants qui ont besoin de routines ? Comment assurer dans de bonnes conditions la continuité de la scolarité ? Des professionnels peuvent-ils encore intervenir à domicile ? Comment gérer les crises ? Quels sont les outils pour apprendre aux personnes et enfants autistes les gestes barrières ? Quel soutien pour assurer une continuité des prises de médicaments ? Quels types d'aides sont ou seront mises en place pour pallier les pertes de ressources financières ? … Dans ce contexte et pour faire face à cette situation inédite, le renforcement de la plateforme d'information nationale Autisme Info Service est annoncé par la Délégation interministérielle à l'autisme. 

Des capacités doublées

Autisme Info Service est une plateforme lancée en mars 2019 avec le soutien du gouvernement (article en lien ci-dessous). Dans un communiqué, elle se dit « aujourd'hui en première ligne pour répondre à ces questions sur son site internet, par mail et par téléphone ». Ses capacités seront doublées dès le 20 mars 2020 par celles des équipes du Centre de ressources autisme d'Ile-de-France et du Groupement national des centres de ressources autisme. Ces deux organismes promettent de mettre à disposition leurs personnels qualifiés (psychologues, médecins, assistantes sociales, documentalistes…) afin d'apporter des compétences et des moyens supplémentaires. En complément, le GNCRA mobilisera l'ensemble des centres ressources autisme et préparera des synthèses d'informations pour soutenir les répondants.
 
Enfin, la Délégation interministérielle collectera tous les jours les questions des personnes et des associations qui ne trouvent pas de réponses évidentes, pour les analyser et enrichir une rubrique « questions/réponses » en cours de création. Le gouvernement assure que « aucune famille ne doit se sentir isolée ».
 
Pour joindre Autisme Info Service
Par téléphone : 0800 71 40 40
Par mail : www.autismeinfoservice.fr/contact